35- Psalmothérapie: Ps 101

Psaume 101: Un avec le Christ

Lire le psaume 101

Prier Ps 101, 1-23

Seigneur, entends ma prière :
que mon cri parvienne jusqu’à toi !
Ne me cache pas ton visage
le jour où je suis en détresse ! Ps 101,1-2

“Christ et l’Église sont un, comme un seul homme ayant atteint sa plénitude d’adulte:

“jusqu’à ce que nous parvenions tous ensemble à l’unité dans la foi et dans la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’adultes, à la taille du Christ dans sa plénitude” Ep 4,13

Mais tant que nous n’y sommes pas encore parvenus, nous traînons ici-bas notre pauvreté, nous vivons dans la fatigue, les gémissements. Rendons grâce à la miséricorde de Dieu. Puisqu’il a voulu assumer notre mort, ne nous donnera-t-il pas sa vie? Il nous élève à une si haute espérance et cette espérance est mêlée à nos gémissements. Écoutons la prière du Christ qui s’est fait pauvre en nous, avec nous et à cause de nous. Notre psaume a pour titre “prière d’un malheureux, qui dans son accablement répand sa plainte devant Dieu.” C’est le même pauvre, c’est le même malheureux qui dit dans un autre psaume: Depuis les terres lointaines, je t’appelle quand le cœur me manque (ps 60,3.) C’est le même pauvre, car c’est le même Christ que le prophète Isaïe nomme à la fois époux et épouse. Pourquoi se dit-il à la fois époux et épouse? Parce que sa tête est l’époux et son corps l’épouse. Ils ont une seule voix, parce qu’ils ont une seule chair.” st Augustin

Exercice

Méditer Jn 15

Demeurez en moi, comme moi en vous. Jn 15,4

Pour aller plus loin

Un article le Christ dans la prédication de st Augustin