Le billet de SAM n°2 « Le livre de l’Emmanuel »

En période de Noël, il est intéressant de se pencher sur le lien qui existe entre l’évangile de l’enfance de Jésus, qu’on trouve en St Matthieu aux chapitres 1 et 2, et la vision qu’ont pu en avoir les prophètes de l’A.T., et notamment Isaïe.

A ce propos, il faut préciser qu’Isaïe vivait au VIIIè siècle avant J.C., au temps des rois d’Israël et de Juda. (C’est l’occasion de parcourir le 2è livre des Rois, chapitres 15 et 16, par ex.)

Isaïe reçut sa vocation prophétique dans le Temple de Jérusalem, et il annonça la ruine d’Israël et de Juda en punition des infidélités du peuple. Mais, comme gage de la bienveillance divine, il prophétisa la naissance mystérieuse de l’Emmanuel. Nous trouvons cela dans les chapitres 6 à 12 du livre d’Isaïe qui en mentionnent les oracles, même s’ils sont mêlés à d’autres choses plus actuelles.

Cette partie s’appelle le « livre de l’Emmanuel ». Voyons le rapport avec la naissance de Jésus:

Isaïe 7,14 « Ecoutez donc, maison de David: le Seigneur lui-même va vous donner un signe. Voici: la vierge est enceinte et va enfanter un fils qu’elle appellera Emmanuel… »

Isaïe 9, 1.2.5 « Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu une grande lumière; sur les habitants du sombre pays, une lumière a resplendi. Tu as multiplié leur allégresse, tu as fait éclater leur joie…Un enfant nous est né, un fils nous a été donné. Son nom est …Prince-de-la-Paix. »

Peut-on avoir un oracle plus clair?

Relisons maintenant Matthieu 1, 18 à 22.

En relation...